Association Française des Amateurs d’Horlogerie Ancienne

2013


 

Affiche 2013 

11/02/2013

Toujours plus d’amateurs d’horloges


Petits et grands se sont pressés hier à Algolsheim au 3e Horloge troc où l’on pouvait voir des coucous de la Forêt noire, mais aussi des horloges comtoises ou des réveils de 1920 à 1970.


L’association des jeunes sapeurs-pompiers d’Algolsheim (JSP), organisatrice pour la 3e année consécutive de la bourse-exposition-vente Horloge-Troc qui a eu pour cadre la salle polyactivités du village ce dimanche 10 mars est ravie : la manifestation, lancée par le maire du village, André Sieber, connaît un succès croissant. Jean-Michel Dassonville, président de l’association des JSP et son équipe d’une vingtaine de bénévoles ont en effet accueilli un public nombreux : « Par rapport à 2012, il y a une forte augmentation du nombre de visiteurs
mais aussi d’exposants venus d’Alsace, de Franche-Comté et d’Allemagne. C’est dire si Horloge Troc, une opération unique dans le Grand Est, plaît beaucoup car il y a de belles choses à voir. »


Jean-Michel Dassonville de préciser : « En 2014, elle se déroulera dans la nouvelle salle des fêtes, actuellement en chantier, et dans laquelle il y aura plus d’espace pour les exposants. Ce dimanche, nous avions la présence d’étudiants de l’école d’horlogerie de Besançon, qui, en 2014, vont venir en force avec les élèves de l’école d’horlogerie de Morteau. Ils travailleront sur place. » André Sieber n’en revient pas du succès que peut remporter une organisation comme Horloge Troc dont lui-même, collectionneur de belles horloges, est un « mordu ».


Parmi les exposants, le public a pu découvrir les coucous en bois de la Forêt Noire, les horloges comtoises de 1870 et 1880 de Richard Weiss, de Gunsbach, les pendulettes ou encore les comtoises de l’époque de Napoléon de Gérard Striebig, de Gueberschwihr ; le stand d’Albert Dieudonné, professeur de sport de Bennwihr, avec ses petits coucous ou encore la collection de réveils de 1920 à 1970 (200 exposés sur place) d’Yves Sporer, de Sigolsheim.

 

 

 

Powered by CMSimple| Template: Cédric Guicherd| html| css| Login